Le peuple Masaï

Village Masaï

Les Masaï sont semi-nomades et ont une économie pastorale exclusive.

Les femmes construisent les maisons et s’occupent de la vie du village (entretien des maisons, repas, vêtements, …).

 Les hommes veillent à la sécurité du campement et s’occupent du bétail.

Les Masaï se nourrissent surtout de laitages et de sang. Ils peuvent en effet prélever le sang des jeunes bovins sans les tuer, en les incisant au niveau du cou d’une flèche tirée dans la veine jugulaire . Un bol de sang mélangé à du lait constitue l’aliment de base. La viande est consommée plus rarement et ne doit jamais être mêlée à du lait , elle est réservée à certaines cérémonies ou occasions particulières.

Le fils du chef du village

Femmes Masaï au centre du village

Les  maisons sont construites en utilisant des branchages entrecroisés, recouverts de bouse de vache et de boue. Ce mélange sèche rapidement au soleil pour devenir aussi dur que du ciment.

Jeunes hommes Masaï

Coutumes Masaï

Boucles d'oreilles . De lourds pendentifs dont le poids ont distendu l'oreille.

Danse Masaï

Il existe différentes formes de danses masaïs ; l’une des plus connues est une forme de compétition opposant les hommes, ceux-ci devant sauter le plus haut possible en conservant les pieds joints.

Jeunes femmes et leurs bébés

Le Chef du village et son bonnet

Les Masaï résistent aux incitations des gouvernements kenyan et tanzanien visant à leur faire adopter un mode de vie plus sédentaire et à adopter l’agriculture.

Néammoins  certains sont bien à l'écoute du monde "moderne"...

Commentaires (1)

1. Joce Vuillemot (site web) 16/03/2011

Un très beau reportage sur le peuple massaï !!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site